• Larmes et Sang

    Je sens mon sang couler le long de mes bras,
    Se mélanger a mes larmes, et tomber jusqu'en bas,
    Un endroit inacessible,
    Où la mort est rêve, ou le paradis est invisible.
    Un endroit de vacances, pourtant loin des palmiers,
    Un repos éternel, bien dans mon pêcher.
    Car un jour j'irrais,
    Ou l'on dit la vie n'a plus de sens,
    Ou la mort n'est plus qu'un rire,
    Ou l'envie n'est que soufrance.
    Le sang s'asèche, je vois la vie partir,
    Loin de cette terre, mes rêves m'inspire.
    Je respire pour la dèrnière fois,
    Alongée contre le sol froid.
    Je me languis de mon amour,
    De tes sourires, de ces beaux jours.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :